Header image  
TECHNOLOGIES APPROPRIEES
Appuyé par SYRENE 8 ACP NIR 056
 
  
   
 
 

<<<

 

>>>

 

 
La fenêtre
 

 

Dans un habitat moderne en Afrique, cette partie de la construction est bien souvent oubliée ou laissée au bon gré du menuisier métallique.

Peu d’études ont été faites sur celle qui permet d’aérer un local mais est en même temps la porté d’entrée des anophèles, porteuses du paludisme.

PROFORMAR a voulu se pencher sur celui que normalement est considéré un accessoire sans importance si ce n’est l’esthétique.

Celle que nous proposons ici a une forme normale même si, pour assurer une bonne aération d’un local il serait bon que les fenêtres soient plutôt une fente pas plus large que 50 cm mais assez haute pour permettre l’évacuation de la couche d’air chaude qui stagne près du plafond des maisons. Une description plus détaillée de toute une série de détails de construction pouvant permettre une meilleure habitabilité sont décrits dans un autre dossier intitulé « construire mieux » auquel vous pouvez accéder en cliquant dessus.

La fenêtre que nous proposons n’est pas une innovation récente. Elle était couramment utilisée dans les constructions de type colonial. Nous n’avons fait qu’améliorer les fermetures ainsi que l’esthétique de la partie sécurité contre l’intrusion.on remarque la grille anti vol, la moustiquaire et la vitre dans un même chassis

Le modèle présenté ici a été inséré dans une construction de type « trulli » et le linteau supérieur a été remplacé par un arc, bien plus robuste et d’un coût inférieur, l’utilisation du béton armé étant supprimée.

détail des trois parties

De plus la fenêtre est fixée au mur non pas avec les pattes habituelles mais par des vis et des chevilles à expansion. Cela requiert une fabrication plus soignée de la fenêtre et du mur mais permet de placer la fenêtre en moins de 30 minutes et de manière définitive. La petite fissure possible entre la fenêtre et le mur sera comblée avec un peu de plâtre ou de ciment.

Haut

détail des charnièrescrochet moustiquaire et crohet fermeture vitre détail crochet vitre

 

 

 

 

 

 

La fenêtre est composée d’un châssis unique qui porte la grille antivol, la moustiquaire et la vitre. Cette « composition » diminue fortement le pris total. En effet, lors de la construction de maisons modernes, les ouvertures comportent normalement trois châssis : un pour l’antivol, un pour la moustiquaire et un dernier pour la vitre. En outre la moustiquaire est en général fixe et ne peut pas être ouverte comme une fenêtre. Dans le modèle proposé, seule la partie antivol est fixe, la partie moustiquaire et la partie vitrée pouvant être ouvertes. Cela facilite les opérations de nettoyage et permet, quand cela est nécessaire, une réelle aération du local.

détail crochet moustiquairecrochet de la vitre fermé

Les mesures ne sont pas précisées du fait que celles-ci peuvent varier au gré des besoins.

 

 

 

< Retour


 
 
Aperçu de notre technologie
   
 
   

© RESEDA 2006

Dernière mise à jour: 22/11/06      
retour à la page d'accueil